Auteur

Stefan Brijs

BIOGRAPHIE

Né en 1969 dans la province de Limbourg, Stefan Brijs s’est imposé comme l’un des géants de la scène littéraire flamande avec son premier roman traduit en français, Le Faiseur d’anges, qui a été couronné par le Prix des lecteurs des Littératures européennes de Cognac en 2010 et le Prix littéraire des lycéens de l’Euregio en 2011.

En 1999, il met fin à sa carrière d'enseignant pour se consacrer entièrement à la littérature. Faisant une belle place au réalisme magique, De verwording (Perdition, 1997), son premier roman, avait marqué les esprits et révélé un talent que viendront confirmer Arend (Aigle, 2000) et le court roman Twee levens (Deux vies, 2001) qui se déroule lors du soir de Noël 2000. Stefan Brijs a rendu hommage à plusieurs écrivains dans des essais biographiques (sur les auteurs d'expression française et néerlandaise Neel Doff et André de Ridder ; sur les Flamands Jan Emiel Daele, Maurice Gilliams et bien d'autres). C'est alors qu'il va toucher le grand public grâce au De engelenmaker (Le Faiseur d'anges) vendu à plus de 120 000 exemplaires, couronné par plusieurs prix littéraires et traduit dans une dizaine de langues.

BIBLIOGRAPHIE

  • Courrier des tranchées, Héloïse d’Ormesson, traduit par Daniel Cunin, 2015.
  • Le Faiseur d’anges, Héloïse d’Ormesson, traduit par Daniel Cunin, 2010.

Pendant la Comédie du Livre, Stefan Brijs sera présent sur le stand de la librairie Gibert.

Photo : ©Annaleen Louwes

Sources : Sites des Editions Héloïse d'Ormesson et Babelio.

#Littérature étrangère

Stefan Brijs