Auteur

Serge Mestre

BIOGRAPHIE

Serge Mestre naît à Castres en 1952, de parents républicains espagnols et réfugiés politiques en France. Après une formation à l’École normale d’instituteurs de Toulouse, il enseigne dans le Tarn, puis à Paris où il s’installe dès 1975. D’abord conseiller pédagogique, il mène sa carrière dans l’Éducation nationale en tant que responsable des relations internationales à l’Institut de formation des maîtres.   
Parallèlement, ses premiers livres paraissent chez Flammarion, dans la collection « Textes » : Quatre cahiers sur la mort de Lira (roman, 1980), Dix rêves d’Io (roman, 1983), et Goya (théâtre, 1986). Christian Thorel et Jean-Paul Archie publient en 1991 dans leur maison Ombres, à Toulouse, Les Plages du silence. En 1995, Le Serpent à plumes publie un abécédaire, Le Livre des rives, avant que Serge Mestre ne se consacre exclusivement, pendant de nombreuses années, à la traduction. La Lumière et l’Oubli, paraît en 2009 chez Denoël et a figuré sur la sélection du prix Goncourt 2009.       
Serge Mestre a traduit de l’espagnol ou du catalan de nombreux auteurs, notamment Manuel Rivas, Alejo Carpentier, Jorge Semprún, Alan Pauls, César Aira, Josep Pla et Federico García Lorca.        
La réédition des Plages du silence (2013), que l’auteur a revu pour l’occasion, marque son arrivée dans le catalogue de Sabine Wespieser éditeur, qui a publié en mars 2016 son nouveau roman, autour de la figure de Federico García Lorca, Ainadamar (La Fontaine aux larmes).

BIBLIOGRAPHIE

Photo : ©Philippe Matsas

Source : Site des Editions Sabine Wespieser.

#Éditeur invité

Serge Mestre