Auteur

Leïla Sebbar

BIOGRAPHIE

Romancière et nouvelliste, Leïla Sebbar est née le 19 novembre 1941 à Aflou (Hauts-plateaux dans le département d'Oran), en Algérie d’un père algérien et d’une mère française. Elle quitte l’Algérie pour poursuivre des études supérieures de lettres à Aix en Provence puis à Paris à la Sorbonne. Elle centre son travail de recherche sur la figure du « bon nègre » dans la littérature coloniale française au 18e siècle, sur l’éducation des filles, les violences contre les petites filles, avant d’accéder à la fiction grâce à un travail de réflexion avec d’autres femmes dans les années du MLF (Mouvement de Libération des Femmes). Elle s’attache, désormais, à explorer l’exil, ses différentes formes et ses effets poétiques et politiques dans ses romans et ses nouvelles, en même temps qu’elle s’exerce au récit autobiographique avec d’autres auteurs dans plusieurs recueils sur l’enfance qu’elle dirige où s’inscrivent les prémisses de la création artistique et littéraire.

Leïla Sebbar publie aussi des récits d’un voyage immobile avec textes et images sur les deux rives de la Méditerranée, où se croisent l’Algérie, métaphore de l’Orient et la France, métaphore de l’Occident. Elle invite des écrivains et compagnons de ses routes, construisant ainsi une sorte d’autobiographie collective.

Elle se définit comme « une écrivaine dans le siècle – siècle qui commencerait au milieu du XXe siècle – c’est-à-dire lié à une histoire particulière, celle de la France et de ses colonies : guerres de colonisation, de décolonisation, de libération et, liés à cette histoire, tous les effets de déplacement, d’exode, d’exil et donc de rencontres singulières entre ceux qui quittent un pays et ceux du pays d’arrivée. »

BIBLIOGRAPHIE

  • L'Orient est rouge, Elyzad, 2017.
  • Parle à ta mère, Elyzad, 2016.
  • Je ne parle pas la langue de mon père, Bleu autour, 2016.
  • La confession d'un fou, Bleu autour, 2011.
  • Une femme à sa fenêtre : nouvelles du grand livre du monde, Al Manar-Alain Gorius, 2010.
  • Shérazade : 17 ans, brune, frisée, les yeux verts, Bleu autour, 2010.
  • Fatima ou les Algériennes au square, Elyzad, 2010.
  • Mon cher fils, Elyzad, 2009.
  • Le peintre et son modèle, Al Manar, 2007.
  • Le ravin de la femme sauvage, Thierry Magnier, 2007.
  • La jeune fille au balcon, Seuil, 2006.
  • L’habit vert, Thierry Magnier, 2006.
  • Parle mon fils, parle à ta mère, Thierry Magnier, 2005.
  • Isabelle l’Algérien, Un portrait d’Isabelle Eberhardt, Al Manar, 2005.
  • Mes Algéries en France, Carnet de voyages, Bleu autour, 2004.
  • Soldats, Seuil, 2004.

Leïla Sebbar dédicacera ses ouvrages sur le Pôle 2 - Littératures invitées, librairie Sauramps, le dimanche 21 mai 2017.

#Auteurs méditerranéens

Leïla Sebbar