Auteur

Fernando Aramburu

Né en 1959 au Pays basque, à Saint-Sébastien, Fernando Aramburu écrit en castillan. Il a obtenu une licence de Lettres hispaniques à l'Université de Saragosse. Avec l’écrivain basque Álvaro Bermejo et l’enseignant José Félix del Hoyo, il fonde le mouvement CLOC, actif entre 1978 et 1981 : surréalisme, contre-culture, solide sens de l’humour et poésie sont au programme de leur revue : Arte y Desarte. Les artistes se positionnent en marge de la montée du nationalisme, dénoncent les conformismes artistiques, les valeurs établies et les conventions, et affirment la nécessité d'une révolution esthétique.

Installé à Berlin depuis 1985, Fernando Aramburu est l’un des très importants écrivains espagnols de notre temps. Deux de ses livres sont aujourd’hui parus en français : Le salon des incurables, recueil de douze nouvelles, dresse le tableau sans complaisance de destins médiocres et de vies ratées confrontés à la mort, et décrit avec humour et cruauté les petits travers et grandes lâchetés de l’époque.

Son dernier roman, Années lentes (Años Lentos) a reçu de nombreux prix dont le Prix Tusquets Editores du roman, le Prix Gremio ainsi que le prix des libraires de Madrid. Véritable chronique familiale et historique, l’écrivain plonge le lecteur dans l’Espagne franquiste triste et sans espoir des années 1960, que viennent régulièrement troubler les attentats de l’ETA.

BIBLIOGRAPHIE

Années lentes, Lattès, 2014. Traduit par Serge Mestre. 259 p.

Le salon des incurables, Buchet Chastel, 2009. Traduit par Vincent Ozanam. 309 p.

© C.P.

En dédicace sur le stand de la librairie Le Grain des mots (P1)

Vendredi : 17H
Samedi : 14H
Dimanche : 10H30

#

Fernando Aramburu