Auteur

Ersi Sotiropoulos

BIOGRAPHIE

Ersi Sotiropoulos de son vrai nom Érsi Sotiropoúlou est une écrivaine grecque née en 1954 à Patras. Elle quitte son pays pour mener des études en sciences sociales et en anthropologie à Florence avant de travailler pour l'ambassade de Grèce à Rome et de s'installer ensuite à Athènes. C'est à partir des années 1980 qu'elle commence à écrire des articles et se consacre à la littérature.

En France, c'est l'éditeur Maurice Nadeau qui la découvre et la publie en 2003. Son roman Zigzags dans les orangers (2003) dresse le portrait fidèle de la société grecque contemporaine à travers l'histoire de cinq personnages, qui se baladent dans le vide, sans volonté propre, et s’abandonnent à leur folie et leur désir d’explorer la part obscure de leur être. Le roman a reçu le Prix d'État et le Prix de la revue Diavàzo en 2000. Dompter la bête (2011) évoque les signes annonciateurs de la crise, la corruption des élites, « le pas de deux entre le pouvoir socialiste et la vie mondaine ».  Son dernier roman Ce qui reste de la nuit, paru en 2016 chez Stock, est un voyage intime et personnel dans les profondeurs de l'âme d'un grand poète grec du début du XXe siècle : Constantin Cavafy. On y découvre ses rêveries, ses hallucinations, ses peurs et sa relation à l’art et à la création.

 

BIBLIOGRAPHIE

  • Ce qui reste de la nuit, traduit du grec par Gilles Decorvet, Stock, 2016.
  • Eva, traduit du grec par Marie-Madeleine Rigopoulos, Stock, 2015.
  • Dompter la bête, traduit du grec par Michel Volkovitch, Quidam éditeur, 2011.
  • Zigzags dans les orangers, traduit du grec par Clio Mavroeidakos-Muiler et Michel Volkovitch, Éditions Maurice Nadeau, 2003.

 

Ersi Sotiropoulos dédicacera ses ouvrages sur le Pôle 2 - Littératures invitées, librairie Sauramps, les 19 et 20 mai 2017.

 

#Auteurs méditerranéens

Ersi Sotiropoulos