Auteur

Dimitris Dimitriadis

BIOGRAPHIE

Dimitris Dimitriadis est l’un des écrivains les plus connus de la Grèce contemporaine. Né à Thessalonique en 1944, il poursuit des études de théâtre et de cinéma à l'INSAS (Institut national supérieur des Arts du Spectacle) de Bruxelles entre 1963 et 1968. C'est en français qu'il écrit sa première pièce de théâtre : Le Prix de la révolte au marché noir, que le metteur en scène Patrice Chéreau monte en 1968 à Aubervilliers.

Auteur prolifique, Dimitriadis a écrit des textes en prose, de théâtre et de poésie mais a également traduit des auteurs comme Jean Genet, Georges Bataille, Marguerite Duras, Samuel Beckett, Emil Cioran et bien d'autres. Son œuvre protéiforme dresse le portrait d'une Grèce enfermée dans ses traditions, non tournée vers son avenir et sa fin imminente. Par l'écriture, Dimitriadis explore les formes et les supports, bouleversant les codes de l'écriture classique, mais également les faces cachées de l'être humain.

En réécrivant et en inversant le mythe classique d’Homère, le dramaturge a créé une œuvre bouleversante et actuelle sur l’identité et la relation entre l'humain et la terre. Son triptyque, Homériade (édité en DVD multilingue), révélant les voix d'Ulysse, de sa mère patrie, Ithaque, et d'Homère lui-même, est un voyage profond mis en musique par le jeune compositeur norvégien Martin Romberg. Robin Renucci est la voix de cet oratorio créé en 2015. Ensuite, Dévastation (2016) est l’une de ses pièces les plus fascinantes. Elle combine un vrai souffle tragique et comique. Le lecteur-auditeur devient le témoin d’un vrai désespoir et en même temps de sa dérision. On y trouve, comme toujours chez Dimitriadis, de l’excès, de la violence, de l’horreur, de l’imprécation, de l’incantation jusqu’à l’obsession, toute proche du chant.

BIBLIOGRAPHIE

  • Dévastation, Espaces 34, 2016.
  • Catalogues, vol. 1- 4, Lettre volée, 2010.
  • Phaéton, Les Solitaires Intempestifs, 2009.
  • Homéride, Les Solitaires Intempestifs, 2009.
  • Insenso, suivi de Stroheim, Espaces 34, 2009.
  • Chryssipe, Les Solitaires Intempestifs, 2009.
  • La Ronde du carré, Les Solitaires Intempestifs, 2009.
  • Je meurs comme un pays, Les Solitaires Intempestifs, 2005.
  • Le Vertige des animaux avant l’abattage, Les Solitaires Intempestifs, 2002.

Dimitris Dimitriadis dédicacera ses ouvrages sur le Pôle Littératures invitées et sera accueilli par la Librairie Sauramps.

#Auteurs méditerranéens

Dimitris Dimitriadis