Édition 2017

Littératures grecque et méditerranéennes

En 2017, la Métropole de Montpellier a fait le choix d’étendre la programmation étrangère de la Comédie du Livre 2017 à l’ensemble des rives de la Méditerranée afin d’approfondir le travail de découvertes des littératures du Sud entrepris ces dernières années. La Méditerranée offre une extraordinaire mosaïque de langues, de cultures et d’imaginaires qui ont permis l’apparition de littératures nationales très diverses et originales. La programmation de la 32e Comédie du Livre a mis en dialogue des écrivains issus de pays aussi différents que l’Italie, Israël, les pays du Maghreb, l’Espagne, la Croatie ou l’Egypte, et inviter auteurs et lecteurs à se poser la question de ce qui unit ces rives si contrastées : l’histoire bien sûr, avec ses tragédies mais aussi ses moments de rencontres entre les peuples ; un héritage culturel complexe, fruit de plusieurs civilisations et religions qui se sont succédées et parfois affrontées ; des paysages et ce rapport sensible à la mer et à la lumière qu’on retrouve autant en Algérie qu’à Majorque, en Sardaigne ou au Liban… Ce sens du tragique, dont Albert Camus fut un des plus admirables penseurs, que vient sans cesse tempérer une inaltérable joie de vivre. Enfin, ce sens de l’accueil, cette ouverture au monde et à l’étranger, si importants dans toutes les cultures qui bordent la Méditerranée.

La Grèce, la démocratie en héritage

Au coeur de cette programmation, une attention toute particulière a été portée à la littérature grecque contemporaine, grâce à la présence de huit de ses meilleurs écrivains. Ce focus a permis au public de la Comédie du Livre de découvrir des oeuvres littéraires témoignant des grands défis qui se posent à notre époque : crise des réfugiés, crise économique et sociale, crise de la représentation politique et montée des extrêmes. Berceau de la démocratie, la Grèce est aussi un pays pluriel et contrasté, à la fois maritime et montagneux, continental et composé d’une myriade d’îles. La littérature grecque est le reflet de ces contradictions et de cette diversité. En prise avec l’actualité, elle ne cesse cependant d’interroger ses mythes fondateurs, son glorieux passé et une histoire contemporaine meurtrie par une terrible guerre civile, au sortir de la seconde guerre mondiale. Les écrivains grecs d’aujourd’hui sont les héritiers d’une longue tradition de poètes, de philosophes, de dramaturges et de romanciers qui ont contribué à forger une des sources les plus importantes de la culture européenne. Ils sont les témoins et les veilleurs d’une société confrontée à des défis qui nous concernent tous.

Les invités : Christos Chryssopoulos, Dimitris Dimitriadis, Rhéa Galanaki, Christos Ikonòmou, Pétros Márkaris, Ersi Sotiropoulos, Thanassis Valtinos, Zyrànna Zatèli.

Un dimanche avec Alain Mabanckou

Le dimanche 21 mai à la Comédie du Livre s'est tenue une journée unique, consacrée au romancier et professeur Alain Mabanckou et à ses invités. Romancier, poète, essayiste, né en 1966 à Pointe-Noire (Congo-Brazzaville), Alain Mabanckou est l’auteur d’une vingtaine de romans traduits dans une quinzaine de langues et récompensés par de nombreux prix. Il a été élu à la Chaire de Création artistique du Collège de France (2015-2016) et vit aux Etats-Unis où il est professeur titulaire de littérature d’expression française à l’Université de Californie-Los Angeles (USA).

À l'occasion de trois moments littéraires, Alain Mabanckou a réuni quatre écrivains : Kaoutar Harchi, Yasmina Khadra, Yahia Belaskri et Serge Joncour.

La Contre Allée, éditeur invité

En 2017, la Comédie du Livre mettait à l’honneur une jeune maison d’édition lilloise, La Contre Allée. Au sein du catalogue, beaucoup des textes interrogent le devenir et la condition de l’individu au coeur de nos sociétés contemporaines avec une grande diversité de style et de forme. Résolument engagées, les éditions La Contre Allée privilégient les textes littéraires ou les essais qui posent la question de l’émancipation, de toutes les formes d’émancipation, au coeur du processus d’écriture et de pensée. Cet idéal s’accompagne d’une attention particulière portée à des auteurs qui savent donner voix à celles et ceux qui n’ont généralement pas ou peu le droit à la parole. La question européenne est une des priorités de leur catalogue et les éditions ont su mettre en place une politique de traduction de grande qualité qui leur a permis de publier en France des textes d’auteurs européens importants comme Chrístos Chryssópoulos, Alfons Cervera ou encore Roberto Ferrucci. La maison d’édition met également en place, depuis quelques années, des résidences de traduction.

Les invités : Isabel Alba, Pablo Martín Sanchez, Alfons Cervera, Roberto Ferrucci, Thomas Giraud, Sara Rosenberg, Sophie G. Lucas, Amandine Dhée.