Auteur

Alexander Münninghoff

BIOGRAPHIE

Né à Poznań en Pologne en 1944, Alexander Münninghoff est un écrivain, journaliste, spécialiste de la Russie et joueur d’échecs néerlandais. Après des études de langue et de littérature slaves à l’Université de Leyde et d’Amsterdam, il a travaillé pour le Haagsche Courant de 1974 à 2007, journal dont il fut le correspondant à Moscou entre 1986 et 1991. Il tirera de cette expérience russe un livre, Tropenjaren in Moskou (Années tropicales à Moscou). Auparavant, il avait couvert les conflits au Cambodge et au Salvador, en Iran et en Irak durant la première guerre du Golfe. En 1983, il remporte le Prix du Journalisme de presse. Parallèlement, Alexander Münninghoff a écrit de nombreux articles et quelques livres sur l’histoire du jeu d’échecs, sa grande passion, dont des biographies de Jan Hein Donner et Max Euwe. En 2015 vient la consécration littéraire avec le prestigieux Prix Libris qui vient couronner L’Héritier du nom, paru un an plus tôt aux Pays-Bas et tout récemment en France aux éditions Payot. Fruit d’un long travail de recherches, ce livre de mémoires, qui retrace l’histoire de sa famille sur trois générations, se lit comme un roman et constitue une véritable fresque du XXe siècle, vibrante et foisonnante. Il y a du roman d’espionnage et du récit de guerre, du roman d’apprentissage, du roman picaresque et de la chronique familiale dans ce livre qui a connu un impressionnant succès public aux Pays-Bas et a été réédité plusieurs fois depuis. Tout y est vrai et tout y est incroyable, le plus intime ne cesse de rejoindre la grande Histoire, et il faut tout le talent de conteur et d’enquêteur d’Alexander Münninghoff pour rendre à chacune de ses vies l’épaisseur humaine et les parts d’ombres qui furent les leurs.

BIBLIOGRAPHIE

  • L’héritier du nom, Payot, traduit par Philippe Noble, 2018.

Durant la Comédie du Livre, Alexander Münninghoff sera présent sur le stand de la librairie Gibert.

Photo : ©Hollandse Hoogte.

#Littérature étrangère

Alexander Münninghoff